Mail à JC Junker

A . ‘president.juncker@ec.europa.eu’

le 17 juin 2016 (voir réponse reçue le 23 juin en fin de message  – au moins nos fonctionnaires européens sont courtois à défaut d’être prolixes !)

Bonjour M le Président

 Originaire de France j’ai obtenu récemment la nationalité Helvétique, ayant vécu plusieurs années dans ce pays et parce que je n’adhère plus au fonctionnement de la société Française, en dépit d’un attachement profond à mes racines.

 Européen convaincu, j’ai commis en 2014 un livre intitulé « Désir d’Europe » qui prône la création d’une autre Union plus démocratique inspirée du modèle politique Suisse, un  exemple pour administrer une communauté multiculturelle! 

Ce livre est à contre-courant de nombreuses opinions mais il est temps de trouver un projet mobilisateur pour des populations désinformées sur le monde qui est désormais le nôtre.

A quelques jours du référendum au UK , je tenais à vous faire part de l’impérieuse nécessité d’endiguer cette fuite vers un repli qui condamnerait la vie de nos enfants face aux menaces des autres grands pôles politico-économiques mondiaux. Il est temps d’imaginer une Europe qui dépasse celle des technocrates rejetée par l’opinion.

Je suis à votre disposition pour vous aider à imaginer cette nouvelle Europe capable de redynamiser nos économies en consolidant le principal acquis de cette formidable aventure : la Paix.

Bien cordialement.

Réponse :

Le malaise Europeen – notre réf. Ares(2016)2862675

Monsieur,
J’accuse bonne réception de votre courrier du 17 juin 2016 au Président de la Commission européenne, Monsieur Jean-Claude Juncker. 
Veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

Henning KLAUS
Chef d’Unité   Commission européenne Secrétariat Général Unité B.2 “Affaires Institutionnelles” BERL 5/332 B-1049 Brussels/Belgium +32 2 29 94310 – SG-UNITE-B2@ec.europa.eu

 

 

 

 

Pourquoi faut-il souhaiter le Brexit ?

Marine Le Pen, Mélanchon, Putin et quelques autres souhaitent la sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne! Faut-il suivre ces remarquables visionnaires ? Pour une fois oui ! Mais pas pour les mêmes motifs.

Si l’on veut construire une Europe politique forte, nous devrons hélas oublier nos amis Britanniques, lesquels depuis tant d’années font leur possible pour profiter des atouts de l’Union sans  participer à sa construction.

Obama prône le maintien des Anglais au sein de l’UE parce qu’il sait parfaitement que la faiblesse des Européens, entretenue par ses alliés Britanniques, participe au maintien de l’hégémonie américaine sur la façade Atlantique.

Les théories de conduite du changement prônent que l’on doit ignorer les opposants à un projet pour se consacrer à ses alliés. Donc si l’on souhaite construire la première puissance économique mondiale et impulser une nouvelle dynamique de croissance pour endiguer le chômage , les Anglais doivent impérativement sortir!

Quiconque aujourd’hui est opposé au Brexit est opposé à la construction d’une Europe politique démocratique , seule issue pour retrouver la dynamique économique  que nous espérons, au côté de nos amis Allemands, Italiens, Espagnols, Polonais…

Messieurs les Anglais vous en avez trop profité et comme on dit  chez vous à la fin du match  “Good Game”!

De la démocratie en France

Le système démocratique Français agonise ! Il n’y a plus aucun affect entre l’Etat et le Peuple ! La 5eme République avoue ses limites. Lorsqu’ils instauraient une pseudo monarchie constitutionnelle, ses pères fondateurs croyaient en une élite guidée par les intérêts de l’Etat. Hélas les édiles d’aujourd’hui pensent davantage à leur réélection qu’au sort de leur électeurs.

Les bavardages autour de la perte de nationalité ou de la loi dite “Travail” démontrent que la France est devenue ingouvernable par des méthodes “douces”. Peut-on supporter qu’une bande de gamins hurlent dans la rue sur un sujet dont ils ignorent tout ? Combien de temps laissera-t-on une minorité de bolchéviques attardés bloquer le pays à leur guise ?

Il est temps de mettre un terme à cette chienlit que De Gaulle a su un temps maîtriser mais qui s’est aujourd’hui métastasée du fait d’une classe politique  inconsistante.

Les Français ont besoin d’Institutions fortes  au sein d’une Europe politique puissante, capable de les défendre face à la mondialisation. Une France repliée sur elle-même serait vite aux abois face à la Chine, au monde anglo-saxon, et demain l’Inde ou la Russie.

J’appelle à la création  d’un Front Européen qui saura faire respecter nos frontières, développer une économie puissante, mutualiser les forces de lutte anti-terroriste, affirmer une défense et une diplomatie commune, bref assurer le rayonnement des Européens et en particulier des Français.

Pour l’avoir récemment constaté à Toulouse, la communauté Airbus illustre parfaitement ce modèle du futur: faire coopérer des Français, Allemands, Espagnols… pour le succès de tous.

Mettons au placard le clivage franco-franchouillard gauche-droite pour laisser le choix entre le repli ou un extraordinaire projet européen seul capable de défendre notre civilisation.

 

 

Quelle différence entre un Chef d’entreprise et un “responsable” politique français !

Le 23 septembre dernier, Martin Winterkorn annonçait sa démission de P-DG du groupe Volswagen suite à la révélation d’une manipulation par le constructeur automobile des données d’émission de gaz polluants des véhicules diesel du Groupe. M. Winterkorn, 68 ans et depuis 2007 à la tête de Volkswagen, affirmait ne s’être rendu coupable d’« aucun manquement », mais préférait « prendre la responsabilité » du scandale.

En ce mardi 16 Février 2016, Nicolas Sarkozy est convoqué devant ses juges dans le cadre de l’enquête sur les fausses factures Bygmalion. Il se serait agi de dissimuler une explosion du plafond légal des dépenses pour sa campagne présidentielle 2012. M. Sarkozy clame son innocence à qui veut l’entendre, affirmant qu’il n’était pas au courant de la gestion de ses comptes de campagne, et préférant laisser à d’autres la responsabilité de porter le chapeau!
Voilà bien 2 visions sensiblement différentes d’un comportement de Chef!
Bien évidemment les media Français se contentent d’affirmer que l’ancien Président ne saurait être soupçonné de quoi que ce soit, du moins pour l’instant, même en cas de mise en examen. C’est ce que nous rappelait Mme Elkrief sur BFM TV le 16 au soir. Le lendemain, après l’annonce de la misse en examen, et tout au long de l’émission C dans l’air, la mine attristée de Mme Catherine Nay faisait peine.
A l’heure du scandale Aurier, les media seraient peut-être mieux inspirés de véhiculer quelques valeurs, en particulier celle de savoir assumer ses responsabilités.
Encore une pièce à ajouter au dossier de la collusion entre journalistes et politiques en France ! CQFD.

 

J’accuse!

Tout d’abord bravo et merci aux équipes du RAID, de la BRI et autres GIGN. Bravo et merci aux anonymes des services de police, pompiers et militaires qui nous protègent avec des moyens techniques insuffisants. On peut toutefois s’interroger sur l’efficience de ces organisations. Est-il normal de mobiliser un millier de personnes pour tenter d’appréhender quelques individus ?

Allons au-delà.  Il est temps de dénoncer les coupables du chaos vers lequel se dirige notre pays!

J’accuse  la classe politique Française d’insouciance et  d’incompétence notoire dans tous les domaines depuis 40 ans : économie, éducation, sécurité, relations extérieures, justice… Ces notables se réfugient derrière un soit-disant État de droit alors que la France se comporte souvent comme un État voyou, par exemple sur l’imposition des non résidents aux  prélèvements sociaux. Ils paradent en chantant la Marseillaise, mais leurs échanges du 17 novembre à l’Assemblée Nationale étaient indignes de leur mission, comme fut inadmissible à l’égard de l’électeur l’adoption d’une nouvelle taxe avec une soixantaine de députés présents.

J’accuse de laxisme les fonctionnaires de justice qui ne punissent pas suffisamment des délinquants, lesquels viennent ensuite jouer les vedettes devant les caméras ou auxquels on attribuent le nom de certaines rues de banlieue, faisant ainsi le lit des extrémistes.

J’accuse enfin les media de copiner, pour ne pas dire plus, avec ceux qui ont – ont eu, ou auront demain – le pouvoir, à condition de protéger un système hyper-verrouillé qui est tout sauf démocratique. Ils excellent pour enterrer les idées qui ne leur font pas d’audimat. Dommage qu’ils n’aient pas compris leur rôle au sein de la société. Peut-être pourraient-ils s’inspirer de ce que font leurs confrères Suisses, à savoir informer objectivement et former aux mutations du monde au lieu de cultiver l’anti-héros!

Bravo les Français et merci le Monde !

La France reste un grand pays dans l’adversité. Si je n’étais pas Charlie en Janvier dernier pour les raisons exposées à l’époque sur ce blog, “je suis Paris”, totalement solidaire des victimes et de leurs proches. Espérons que ces crimes odieux ne resteront pas impunis! “Tout est bon pour la défense, excepté la lâcheté” (Robert Brazillac).

Une fois n’est pas coutume, bravo à François Hollande, Manuel Vals et Bernard Cazeneuve pour leur sang-froid et la détermination qu’ils affichent. On ne peut en dire autant de ceux qui profitent de l’occasion pour tacler et tenter de vendre leur soupe! Ceux qui ont conduit la Libye au désastre n’ont aucune leçon à donner aujourd’hui. Que vive la France au sein d’une Europe recomposée!

Adressé le 12 novembre à François Bayrou après son émission sur FR2

Texte légèrement modifié sur la forme mais sans réponse à ce jour !

Cher M Bayrou

L’émission France 2 de ce 12 novembre qui vous était consacrée nous a révélé une personnalité séduisante qui détonne avec la médiocrité de la classe politique française, laquelle m’a fait quitter le pays en 2011.

Ancien dirigeant de cabinets internationaux de conseil, Professeur durant 12 ans à l’ESCP , aujourd’hui résident à l’étranger, je garde une forte attache pour la France. C’est pourquoi je combats avec de modestes moyens et opiniâtreté la médiocrité de la caste politico-médiatique via mon blog.

Concernant le débat de ce soir, permettez-moi deux réactions : votre discours économique n’est pas suffisamment clair (cout du travail, lutte contre le chômage…) et celui sur l’Europe peu lisible (quel pouvoir central vs quel pouvoirs laissés aux Etats).

Vous avez raison sur le Brexit mais il faudrait aller plus loin. comme le propose mon dernier livre “Désir d’Europe” ignoré par les media français car tellement opposé à la Pensée Unique.

Si quelques idées originales vous intéressent, échangeons davantage à votre convenance!

Bien cordialement

PS J’aimerais savoir si ce message vous est parvenu personnellement. Il sera publié sur mon blog

 

Il est temps d’imaginer un nouveau modèle social en France

L’entreprise ne peut plus financer la sécurité des Français si elle veut rester compétitive à l’échelle internationale. Il est temps de lui retirer ces charges qui plombent sa rentabilité, donc ses investissements, et en revanche :
– mettre un terme aux innombrables subventions de l’Etat (CICE, CIR…) avec effet immédiat de réduction du déficit
– et AUGMENTER LES SALAIRES! Revendiquer une baisse du SMIC est aujourd’hui un non-sens économique !

La protection sociale (maladie, accidents) doit être financée par les seuls assurés en fonction des risques de la vie qu’ils refusent de supporter, avec mutualisation de la protection des accidentés de la vie mais de ceux-là seulement!

C’est ainsi que nos entreprises pourront lutter efficacement contre ceux qui font appel à des travailleurs immigrés plus ou moins officiellement pour effectuer des missions en France. La demande de travail sera alors en croissance!

Quiconque travaille en France doit s’assurer en France s’il souhaite une les meilleurs protection sociale du monde (maladie, accidents).  Ce sont ces cotisations qui devront financer le fonctionnement de toutes les institutions de santé. Et si çà coute plus cher on augmentera les primes !

Les retraites ne pourront être financées que par un mix répartition / capitalisation à la charge des individus salariés ou non (avec une contribution marginale de l’entreprise).

La responsabilisation de l’individu dans la société est désormais une vision que les Français sont capables de partager. Certains semblent avoir compris, par exemple, que le modèle du salariat n’est plus compatible avec la baisse du chômage.  Jacques Attali le hurle en 2016. Thierry Delarbre et moi l’avions pro;pronostiqué en 2006 dans notre livre “Désir d’emploi”. Que de temps perdu par l’incurie du système politico-médiatique!

 

Comme souvent le Peuple Suisse fait preuve de clairvoyance !

Le 9 février 2014 le Peuple Suisse a refusé, par une très courte majorité, l’immigration sauvage sur son territoire. Sur le coup, le pays a été mis au banc de l’Europe par nos grands esprits. Il était inadmissible de refuser l’entrée de résidents européens en Helvétie !

Hélas aujourd’hui on constate que cette notion de résident européen n’a plus aucun sens puisque les frontières externes de l’espace Schengen explosent. L’accord sur la libre circulation est mort ! Même la chancelière Merkel impose désormais un contrôle à ses frontières après avoir durant quelques jours ouvert les bras à qui souhaitait venir chez elle, pour compenser le déficit démographique de son pays.

L’hystérie collective de politiciens irresponsables, relayée par des media éternels donneurs de leçons, est tarie. Il est temps qu’une nouvelle Europe politique se créée avec une défense et une diplomatie commune et cohérente. Cette Europe là ne rassemblera ps les 28 mais uniquement les pays qui souhaitent partager une identité capable de rayonner à l’échelle mondiale. Les autres se limiteront à des accords commerciaux mais ne croqueront plus aux subsides d’une communauté trop généreuse.

C’est l’Europe de Jean-Claude Junker qui s’impose désormais ! En 1992 les Suisses l’avaient déjà compris en refusant d’adhérer au maelstrom actuel, lequel laisse la part trop belle aux technocrates et politiciens à courte vue, obsédés par leur réélection. L’Union actuelle fait le lit du repli et de la décadence qu’inspire le FN.

Il devient urgent qu’une émanation de cette future Europe négocie avec Poutine, un Iran redevenu fréquentable, et les principaux États Sunnites une redistribution des cartes en Syrie, en Libye, en Irak ou en Afghanistan et demain peut-être en Palestine. Peu importe le régime pourvu qu’il respecte la vie humaine des innocents. Depuis le Vietnam, les Américains ont hélas montré leurs limites en matière de clairvoyance géostratégique. Les Chinois ne semblent peut être pas être encore dans le jeu.

Désormais la Suisse peut raisonnablement défendre ses principes et participer à la construction d’une autre Union Européenne, démocratique, entre partenaires responsables!

Pourquoi les media français relayent-ils à longueur de journée la culture de l’assistanat?

Aujourd’hui France Télévision, hier les agriculteurs, avant-hier le Medef… La litanie perpétuelle des appels à l’aide de l’Etat devrait lasser l’électeur contribuable.

Politiques et journalistes ont aussi besoin d’être assistés en calcul mental : hier sur BFM TV, Besancenot a affirmé que 500.000 émigrants correspondaient à 0,001% de la population européenne (500 millions). Ni  Heurtefeux ni la journaliste n’ont corrigé….

Vu de l’extérieur, la France devrait faire fonctionner davantage ses neurones qu’elle estime si performants ! Elle pourrait par exemple alléger les dépenses de l’Etat en supprimant TOUTES les subventions aux entreprises et en réduisant d’autant la pression fiscale et sociale ! Les canards boiteux comme France Télévision changeraient alors d’état d’esprit et se creuseraient peut-être davantage les méninges pour sauver leur peau !