Credo professionnel

Sur la base d’une expérience de “quelques années”, voici ce qui me guide:

Comme consultant, les bonnes idées sont souvent chez le client. Comme Socrate, il faut faire de la “mayeutique”, c’est-à-dire valider, compléter, consolider les bonnes idées des autres et faciliter l’appropriation de ces idées par le décideur. J’explique toujours, en avant-vente, à mon futur client qu’au terme de mon intervention, il recevra évidemment un beau rapport, mais n’aura pas besoin de le lire car non seulement il saura ce qu’il y a dedans mais il sera d’accord !

Comme formateur, je garde à l’esprit la maxime suivante : ” on retient 10% de ce qu’on lit, 20% de ce qu’on entend et 80% de ce qu’on exprime”. C’est la raison pour laquelle mes séminaires sont si interactifs. Quel plaisir de voir un groupe qui ne se connaissait pas au départ, échanger  après 2 ou 3 jours “à tu et à toi”, certes leurs cartes de visites, mais aussi des situations professionnelles qui les tracassent.

Puisse ce blog faire prendre la mayeutique autour d’idées nouvelles issues de nos interactions !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *