One thought on “A propos de mon dernier livre “Désir d’Europe!””

  1. Salut Jacques,

    C\’est avec beaucoup de plaisir que j\’ai lu ton \’Désir d\’Europe\’.

    Cela m\’a remis en mémoire ce système politique suisse que tu décris avec clarté, et qui est effectivement si efficace.
    J\’ai toujours pensé que ce pays devait être autre chose qu\’un trou dans l\’Europe …

    L\’équilibre précaire et nécessaire entre le peuple, les minorités et les générateurs de fantasmes du star-system ne peut exister que dans des groupes sociaux humainement gérables. Pour faire court, la Chine, l\’Inde et les USA sont trop gros, le Liechtenstein et Saint-Pierre et Miquelon top maigres. Restent par exemple la France, l\’Allemagne ou la Suisse.

    Ce qu\’il y a d\’intéressant, c\’est qu\’un système politique du genre suisse puisse être applicable à une plus grande entité (il y a presque un côté fractal).

    Quelques bémols sur ton bouquin …

    A mon humble avis :

    Tu ne prends pas assez en compte l\’immigration non intégrable immédiatement (j\’entends par là par exemple les réfugiés sans formation adaptée). Cette immigration a pris des proportions considérables depuis, entre autres, que le bouchon Kadafi a sauté … (je ne le regrette pas, évidemment!)

    Tu sous-estimes la dimension culturelle de la situation. La culture est un élément important de l\’action et de communication. De l\’action dans un civilisation de loisirs, de la communication dans une situation de conflit. Dans ce domaine, la France a toujours été leader (Montaigne, France Culture …) De plus, c\’est une alternative à la \’volonté de puissance\’ nietzschéenne ou de la \’libido\’ freudienne, si l\’on ne veut pas réduire l\’humain à un simple processus darwinien.

    Tu ne cites pas les fixations religieuses qui sont réapparues ces derniers temps sous des prétextes spirituels, alors qu\’ils sont économiques.

    Sur un registre plus anecdotique, la référence à Lacan, qui est un des plus fumeux penseurs de la psychanalyse, est risquée. Son séminaire a effectivement condensé une masse de pensée considérable, mais ses écrits sont aussi brumeux que les commentaires de Godard ou Dali. Du point de vue mathématique, Lacan a pris la désignation des objets au pied de la lettre alors qu\’elle est a priori purement conventionnelle. Note que le coup des anneaux borroméens et tout de même assez réussi!

    Merci pour ton boulot de synthèse et tout de bon pour la suite …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *