Il est temps d’imaginer un nouveau modèle social en France

L’entreprise ne peut plus financer la sécurité des Français si elle veut rester compétitive à l’échelle internationale. Il est temps de lui retirer ces charges qui plombent sa rentabilité, donc ses investissements, et en revanche :
– mettre un terme aux innombrables subventions de l’Etat (CICE, CIR…) avec effet immédiat de réduction du déficit
– et AUGMENTER LES SALAIRES! Revendiquer une baisse du SMIC est aujourd’hui un non-sens économique !

La protection sociale (maladie, accidents) doit être financée par les seuls assurés en fonction des risques de la vie qu’ils refusent de supporter, avec mutualisation de la protection des accidentés de la vie mais de ceux-là seulement!

C’est ainsi que nos entreprises pourront lutter efficacement contre ceux qui font appel à des travailleurs immigrés plus ou moins officiellement pour effectuer des missions en France. La demande de travail sera alors en croissance!

Quiconque travaille en France doit s’assurer en France s’il souhaite une les meilleurs protection sociale du monde (maladie, accidents).  Ce sont ces cotisations qui devront financer le fonctionnement de toutes les institutions de santé. Et si çà coute plus cher on augmentera les primes !

Les retraites ne pourront être financées que par un mix répartition / capitalisation à la charge des individus salariés ou non (avec une contribution marginale de l’entreprise).

La responsabilisation de l’individu dans la société est désormais une vision que les Français sont capables de partager. Certains semblent avoir compris, par exemple, que le modèle du salariat n’est plus compatible avec la baisse du chômage.  Jacques Attali le hurle en 2016. Thierry Delarbre et moi l’avions pro;pronostiqué en 2006 dans notre livre “Désir d’emploi”. Que de temps perdu par l’incurie du système politico-médiatique!