La fiscalité en France, voilà ce qui excite les journalistes !

Changement de l’assiette de l’ISF, taxation des yachts et des lingots d’or, “flat tax” sur les revenus du patrimoine, hausse de la CSG considèrè comme “impòt magique”… tout y passe dans les émissions de type “Les experts” sur BFM, “C dans l’air” et autre LCI. A bas les riches et vive l’Etat !

Heureusement une majorité croissante de Français se lasse du discours de ces journalistes et de leurs “Experts” défenseurs d’un système dépassé. Ces Français ont décidé de devenir des citoyens responsables de leur avenir avec l’impulsion de leur nouveau Président.

Il faut restructurer le système fiscal Français en s’inspirant du modèle Suisse, lequel repose sur une assiette large à des taux modérés, qu’il s’agisse de l’impot sur les revenus ou sur la fortune, avec une TVA à 8% qui ne freine pas la consommation. Il faut mettre fin è toutes ces niches fiscales instaurées en d’autres temps pour un système lisible, égalitaire et stable. Seule condition pour faire revenir les grosses fortunes!

Vers la fin des Etats Nations ?

La tentative de recherche d’indépendance de la Catalogne réussira-t-elle ? Pas sur à court terme et pourtant elle initie une lame de fond qui recomposera l’Europe de demain.

Voici ce que j’ai écrit en 2013 dans mon livre “Désir d’Europe ” ;

“Le concept d’Etat Nation associe un mécanisme politique à une communauté d’individus qui se considèrent réunis par des données identitaires communes, notamment la langue. La nation européenne n’existe pas. Cette idée a été dévoyée au XXème siècle par des discours d’extrême-droite justifiant par exemple l’alliance entre fascistes italiens et nazis allemands.  L’Europe n’est pas un socle culturel, c’est une organisation adaptée au monde du moment. Dans un contexte international multipolaire, où l’anglais est incontournable, où les races se mélangent, les organisations politiques efficaces transcenderont le concept de nation. Mais comme tout n’est qu’impermanence, il faudra peut-être imaginer d’autres modèles dans quelques générations…[1]

 En revanche l’Etat européen peut parfaitement fédérer plusieurs nations, elles-mêmes édictées ou non en organisations politico-administratives.

Il existe 2 grands Etats Nations en Europe, l’Allemagne et la France. L’Etat Allemand s’est construit assez rapidement sous l’impulsion de Bismarck pour renforcer une puissance économique et militaire de plusieurs « länder » qui parlaient la même langue. La nation allemande préexistait implicitement. L’Etat Français s’est constitué plus lentement pour les mêmes raisons militaires et économiques, puis a forgé la nation française, sous l’emprise de pouvoirs forts (Philippe le Bel, Louis XI, Louis XIV, la Révolution, l’Empire).

 La Belgique et le Royaume-Uni ne sont pas des Etats Nations au sens où on l’entend habituellement. On peut même se poser la question pour l’Espagne et l’Italie. Ce n’est pas un problème pour l’union européenne. En Suisse, les cantons de Fribourg, de Berne ou du Valais sont des Etats composés de différentes communautés culturelles et religieuses.

 Enfin il existe des Nations dépourvues de statut politique souverain. C’est par exemple le cas de la Catalogne, du Pays basque, de la Flandre ou de l’Ecosse[4].

 S’il doit désormais s’habituer à vivre dans une organisation politique supranationale, l’individu recherchera une communauté plus proche de ses gênes afin de conserver des repères. Soyons quelques instants iconoclastes ! Pourquoi ne pas s’inspirer de cette carte des nations régionales pour un redécoupage plus moderne et plus stable de l’Europe politique au niveau inférieur de l’Union ? On éviterait peut-être bien des chamailleries en Corse, en Ecosse ou en Belgique. Il existe déjà aujourd’hui le concept d’Euro région, entité transfrontalière dont les compétences se limitent à celles des collectivités locales qui la composent. On en dénombre une soixantaine. L’Europe du XXIème siècle ne demande qu’à se recomposer.”

L’Europe n’interviendra pas dans la volonté d’émancipation des Euro-régions car il s’agirait dûne déstabilisation profonde du statut quo. Et pourtant c’est le sens inexorable du vent!

 

 

 

De profundis

Les derniers mois ont bouleversé bien des choses en France. Nous apprenons aujourd’hui la mort du RSI, un organisme qui a couté cher aux travailleurs indépendants (j’y ai cotisé durant 12 ans) pour une qualité de service déplorable. Paix à ses cendres!

On dénombre aussi parmi les victimes du Macronisme le PS, les LR et même le FN. Espérons que la France Insoumise rejoindra vite cette cohorte avec la CGT dont le leader ne connait rien du monde de l’entreprise.

M Vauquiez n’a toujours pas compris le nouveau modèle politique qu’ont choisi les électeurs : la fin du clivage droite / gauche que nous prédisions depuis des mois, le fonctionnement de l’opinion en réseaux configurés selon les problèmes à résoudre, le projet Européen seule alternative viable à un monde multipolaire dans lequel il conviendra d’être fort pour maîtriser les Trump et autres Kim Jung Un. Quand on pense que ce Monsieur a étudié ä l’International School de Berne !

Bon courage M le Président Macron! La France du 21eme siècle vous soutient !

Le camp Fillon fait le sourd aux propositions “honnêtes”

Voici 2 mails adressés à Mme Cayeux, Sénateur Maire de Beauvais restés à ce jour sans réponse:

28 janvier 2017
Madame,
Quel courage d’avoir accepté de venir défendre F Fillon ce samedi soir ! Hélas vos propos ne m’ont pas convaincu alors que je suis de votre bord. Vous et vos camarades défendez la légalité de la situation, ce que personne ne conteste, alors qu’il s’agit d’éthique !!
Je réitère auprès de vous ce que j’ai communiqué sur Twitter, LinkedIn… à savoir que, pour sauver sa candidature si mal conseillée, Fillon doit faire un don de 500000€ à une association caritative de son choix.
Je suivrai votre meeting de demain pour voir si les 13000 visiteurs annoncés sont bien là !
Si tel est le cas ils ont bien peu de scrupules !
Cordialement
PS Votre site comme celui des Républicains ne permettent pas d’adresser des mails. On ne peut pas tout dire en 140 caracteres sur Twitter

19 février 2017
Madame le Sénateur
Je vous ai déjà adressé 2 mails restés sans réponse…
Peut-être que votre assistant parlementaire n’est pas assez bien rémunéré pour vous relayer les messages qui vous sont destines.
Vous sembliez pourtant avoir un peu de temps pour me répondre puisque vous  assistiez à l’émission insipide de ce soir sur BFM avec un certain M Chartier qui a reflété la fragilité de votre camp retranché derrière des barricades de suffisance
Il a été heureusement remplacé à l’antenne par Gérard Colomb qui semble un peu plus convaincant sur le projet d’une France remodelée.
Ancien jeune Giscardien, ancien du RPR je vais savourer votre déroute puisque vous ignorez les conseils de la base de vos électeurs potentiels
Heureusement pour vous le Sénat vous permettra de survivre
Salutations

Le filon de Fillon

Mail adressé le 26 Janvier à Mme Claudine Schmid, député des Français résidant en Suisse

Madame la Député
Je remercie d’avance votre assistant parlementaire de vous transmettre ce message
Sans vouloir faire de généralisation je vous fais part de mon écœurement concernant les comportements d’une partie de la classe politique Française. Je le dénonce dans mon blog depuis des mois.
J’ai cherché à envoyer un mail à F Fillon mais c’est impossible aussi ai-je Twitté et Linkedinisé pour faire connaitre mon opinion à savoir que M Fillon est grillé s’il ne verse pas 500000€ à une œuvre caritative au plus vite
Je suis de votre bord mais je vous affirme que je ferai mon possible pour lutter contre son élection si tel n’est pas le cas !
Il faut mettre un terme ä cette république bananière dont profite certains politiques et media
Vous savez qu’en Suisse cela ne passerait pas ainsi, pas plus que dans les pays Scandinaves
Je vous remercie de transmettre ce mail à F Fillon qui est vraiment très mal conseillé et avec lequel je suis prêt à échanger.
J’attends sa déclaration de ce soir pur aller plus loin. Cordialement

Réponse reçue le 27 Janvier

Monsieur,
Votre message sera remis au QG de M. Fillon.
Bien cordialement,
Claudine SCHMID
Député des Français de l’étranger

Réponse à la réponse

Merci Mme la Député
Comme dirigeant d’entreprises de conseil depuis 1987 j’ai découvert hier soir que j’aurais pu rémunérer mon épouse 7000 € par mois pour échanger avec elle le soir sur mes préoccupations professionnelles, ce que je fais encore régulièrement et gratuitement.
J’invite tous les Chefs d’’entreprises à faire comme M Fillon !
Pour ce qui me concerne il est « out » et je soutiendrai le vote Macron sauf s’îl rembourse ! Cette opinion a été partagée ce soir sur LCI par un pro de la comm politique
Bien cordialement à vous

Mail adressé à MM Soumier et Doze (BFM Businesss)

MM Soumier et Doze vous abordez ce matin un des problèmes majeurs en France : le système de protection sociale !

On devrait enfin arrêter de faire payer par les entreprises que vous défendez toute la médiocratie du pays

  1. Certes il faut des syndicats mais à condition qu’ils soient financés par cotisation fiscalement déductible. Les adhérents paieront parce que ces organismes « créeront de la valeur »  dans la représentation du monde du travail pour le faire évoluer dans le bon sens
  2. La couverture maladie doit être une assurance individuelle (avec des organismes privés ou une SS publique qui peut perdurer) avec seule une solidarité contrôlée payée par l’impôt
  3. L’Unedic doit aussi fonctionner comme une assurance financée par salariés et employeurs : L’aide à la recherche d’emploi devrait être privatisée avec paiement au résultat par l’impôt
  4. La formation professionnelle pourrait être fusionnée avec la Recherche d’emploi dans un service global « Employabilité»

Tout çà a déjà été écrit mais mieux vaut tard que jamais pour que les media s’en emparent

Ce soir sur France 5 : Hollande le Menteur et Stiglitz le Populiste !

Hollande promet à qui veut l’entendre, avec son “collaborateur” Valls, que le site de Belfort ne sera pas fermé et ceci… grâce à lui. Il veut faire du Sarko ! Je prends le pari que d’ici 1 an le site Alstom de Belfort sera rangé aux oubliettes! Encore un exemple de failite de la classe politique Française qui n’a pas compris le rôle de l’Etat. Il aurait fallu anticiper sur la baisse de commandes de trains et organiser la mise en place de nouvelles activités à Belfort. Mais c’est plus compliqué à faire et çà demande un peu de créativité !

Quelques minutes plu tard, Stiglitz prétend sur la même chaine qu’il faut abandonner l’Euro. Je n’ai pas eu le Prix Nobel mais j’affirme que l’Euro avait été pensé par des Européens convaincus, pour des Etats respectant des règles du jeu ce qui n’a pas été le cas! N’est-ce pas M. Sarkozy ? Il aurait fallu une Europe solidaire pour partager la même monnaie ! C’est pourquoi il devient très urgent de repenser le projet Européen avec un noyau dur de pays responsables et politiquement unis, complétés par différents satellites qui “picoreront” des partenariats économiques plus ou moins étendus. La France actuelle ne peut appartenir qu’à la seconde catégorie et devrait onc en l’état être exclue de la zone Euro. Stiglitz prône la défaite de l’Union Européenne parce que cela arrangerait bien les Américain mais cette Union se fera, avec le temps, en s’appuyant aux début sur les pays capables de préparer leur avenir.

Merci aux meda Français de laisser la parole à ce Messieurs alors qu’il y a d’autres discoure plus mobilisateurs à tenir. Notons toutefois qualité des propos tenus ce soir dans l’émission “C dans l’air” par les 4 invités

Quelle démocratie possible avec une classe politique médiocre ?

Angleterre : Jeremy Corbin vient d’être désavoué par les MP travaillistes après que Cameron ait conduit son pays  dans l’abime pour des motifs de basse politique. Que dire de la France où l’on nous ressert les mêmes depuis 30 ans, lesquels ont constamment échoué au cours de leurs mandats. L’Espagne ne parvient pas à se trouver un gouvernement crédible et la Grèce s’est abandonnée au populisme. Les Etats-Unis sont sur le point de mettre Donald Trump au pouvoir. L’Allemagne résiste encore un peu mais pour combien de temps ?

Il est permis de s’interroger sur l’avenir des systèmes soi-disant démocratiques qui laissent des électeurs aveugles  choisir  des impasses seulement par mécontentement et en ignorant tout du monde actuel, du fait de media inconsistants. Ces démocraties là sont condamnées!

Le seul modèle possible est celui imaginé au fil des siècles par  la Suisse qui ne brille pas par le niveau de sa classe politique mais qui a su la mettre sous contrôle par des contre pouvoirs efficaces.

Le pays choisit un gouvernement réunissant des représentants des 3 ou 4 principaux partis, ce qui permet de garantir la meilleure représentation possible du peuple. Mais ses  Ministres, individuellement désignés par le Parlement, sont  sous contrôle permanent de ce Parlement bicaméral, représentatif de la démographie et de la répartition géographique de la population, sans compter le dernier recours que constitue le référendum populaire.

Quelques expériences récentes montrent toutefois  que cette procédure référendaire devrait être utilisée à bon escient, c’est-à-dire limitée à  des sujets n’exigeant pas  une forte expertise technique susceptible d’engager un avenir risqué.

Voilà peut-être one voie susceptible d’éviter le chaos auquel conduit le populisme, chaos qui ne pourra déboucher que sur la dictature ! Il serait temps que les tribunes BFM, C dans l’air et autres relayent enfin de nouvelles idées, avec de nouveaux intervenants!

Good game !

Merci M Kessler pour vos propos de ce vendredi matin sur BFM Business. Vous traitez de décérébrés ceux qui étaient et demeurent favorables au Brexit. En fat ce sont soit des populistes inconscients soit des Européens convaincus ! On peut s’interroger sur qui fait partie du troupeau de gnous…

 Maintenant la construction d’une nouvelle Europe est possible avec ceux qui le voudront… mais il n’y a pas de temps à perdre. Espérons que les media  le comprendront enfin… C’est de Gaulle qui doit sourire de là où il est…

 Au-delà du résultat, cette dernière nuit a notamment démontré l’incompétence des sondages « sortie des urnes », en particulier des organismes proches du lobby de la Finance (Goldman et autres JP Morgan), mais aussi du système de dépouillement britannique à l’heure d’Internet ! A 1h du matin le Bremain avait gagné !

 Certains se réveillent avec la migraine ou la peur au ventre. Ils n’ont peut-être pas compris que le monde du 21eme siècle est régi par la théorie du chaos, monde dans lequel le concept de résilience est essentiel. Qu’en pense M Martinez ? Les Français téléguidés par Marine LePen vont peut-être réaliser ce que signifie une sortie de l’UE…. Ouf il était temps!

 

Mail à JC Junker

A . ‘president.juncker@ec.europa.eu’

le 17 juin 2016 (voir réponse reçue le 23 juin en fin de message  – au moins nos fonctionnaires européens sont courtois à défaut d’être prolixes !)

Bonjour M le Président

 Originaire de France j’ai obtenu récemment la nationalité Helvétique, ayant vécu plusieurs années dans ce pays et parce que je n’adhère plus au fonctionnement de la société Française, en dépit d’un attachement profond à mes racines.

 Européen convaincu, j’ai commis en 2014 un livre intitulé « Désir d’Europe » qui prône la création d’une autre Union plus démocratique inspirée du modèle politique Suisse, un  exemple pour administrer une communauté multiculturelle! 

Ce livre est à contre-courant de nombreuses opinions mais il est temps de trouver un projet mobilisateur pour des populations désinformées sur le monde qui est désormais le nôtre.

A quelques jours du référendum au UK , je tenais à vous faire part de l’impérieuse nécessité d’endiguer cette fuite vers un repli qui condamnerait la vie de nos enfants face aux menaces des autres grands pôles politico-économiques mondiaux. Il est temps d’imaginer une Europe qui dépasse celle des technocrates rejetée par l’opinion.

Je suis à votre disposition pour vous aider à imaginer cette nouvelle Europe capable de redynamiser nos économies en consolidant le principal acquis de cette formidable aventure : la Paix.

Bien cordialement.

Réponse :

Le malaise Europeen – notre réf. Ares(2016)2862675

Monsieur,
J’accuse bonne réception de votre courrier du 17 juin 2016 au Président de la Commission européenne, Monsieur Jean-Claude Juncker. 
Veuillez agréer, Monsieur, mes sincères salutations.

Henning KLAUS
Chef d’Unité   Commission européenne Secrétariat Général Unité B.2 “Affaires Institutionnelles” BERL 5/332 B-1049 Brussels/Belgium +32 2 29 94310 – SG-UNITE-B2@ec.europa.eu