Grand débat : mes réponses au Président

 

Partie 1 : Impôts et dépenses publiques

1 et 2. Pour une fiscalité plus juste et plus efficace, il convient d’arrêter le mélange entre assurance (cotisations sociales) et redistribution (impôts). Il faut donc sortir les cotisations sociales du salaire et laisser chacun s’assurer à sa guise comme en suisse tout en soutenant les plus démunis et les malades profonds ou handicapés. Idem pour le chômage. Le système de retraite est plus complexe mais doit être harmonisé (suppression des régimes spéciaux). Le départ en retraite doit être lié à un barème de pénibilité de carrière, applicable à tous.

Comme chacun le sait un bon impôt se caractérise par une large assiette et un taux faible. L’IRPP devrait donc être généralisé, les niches limitées dans le temps à une impulsion conjoncturelle. On ne doit être taxé qu’une seule fois donc l’ISI sur l’immobilier est injuste.

3 et 4. Privatiser Pole Emploi (partie aide à la recherche d’emploi) totalement inefficace. Privatiser tout ce qui n’est pas stratégique pour le pays et qu ne relève pas  des fonctions régaliennes (armée, police, justice…). Fermer toutes ces agences inutiles qui ne créent pas de valeur. Réduire les prestations de chômage pour encourager le retour au travail

5. Renforcer les effectifs et les moyens de police, de santé publique, de justice et de formation mais avec des indicateurs appropriés de performance dans le cadre d’une politique volontariste (exemple : nombre de condamnations des casseurs)

7 Priorités : formation adaptée aux attentes du marché et incitation forte au travail

Partie 2 : organisation de l’Etat

  1. Supprimer le département et optimiser l’inter-communalité. Il ne devrait plus y avoir de micro-communes
  2. Plus de pouvoir et d’autonomie aux régions : formation, infrastructures, aide sociale…
  3. Les fonctionnaires doivent justifier leur poste sur la création de valeur pour le public et leur activité doit être liée aux fonctions régaliennes (exemple : plus de jardiniers fonctionnaires à vie). Le statut de la fonction publique doit être supprimé.
  4. Les responsables des collectivités locales doivent se former aux lois économiques (exemple : ne plus emprunter avec des prêts indexés sur le CHF)

Partie 3 : transition écologique

Il faut l’imposer après éducation de tous et affecter les fonds perçus à ce seul sujet (taxe carbone doit financer des recherches dans ce domaine au lieu de combler le déficit)

Partie 4 : démocratie

Il faudrait mettre en place un permis de voter sur la base d’un minimum de connaissances (il n’y a plus d’instruction civique)

Le RIC doit se cantonner à des sujets locaux et surtout pas internationaux. La Suisse s’en est rendue compte en 2014.

L’immigration doit être maîtrisée dans le cadre d’une politique européenne cohérente et l’intégration mieux accompagnée comme en Suisse

L’etat ne doit pas être concerné par les religions mais celles-ci doivent enseigner les bonnes pratiques de citoyenneté et le respect des règles locales du pays où l’on vit

Mail adressé le 6 décembre à LREM Suisse, sans réponse évidemment

Nouvelle reculade aujourd’hui du Gouvernement. C’est pitoyable !

Ces gens là n’ont pas appris à gérer une crise et ils vont le payer cher ce samedi. Que leur apprend-on à l’ENA ? Manifestement pas la conduite du changement !

Depuis des années je hurle qu’il faut augmenter les salaires, baisser les charges, réduire le cout des dépenses et responsabiliser les individus comme c’est le cas en suisse, en mettant fin à l’Etat Providence. Le système français de protection est caduque !

Si on veut lutter contre la pollution des voitures il faut certes dissuader par des taxes mais proposer en contrepartie d’autres solutions s’inscrivant dans une vision du monde de demain

Autre exemple : J’ai récemment travaillé pour le monde du handicap en France. C’est dingue de voir comment ça fonctionne ! Les entreprises sont taxées pour alimenter une pléthore d’organismes inefficaces subventionnés par l’Etat.

Autre exemple : A-t-on besoin d’une CCI Paris et d’une CCI Ile de France ?

C’est la même chose sur beaucoup de domaines.

Il devient urgent d’expliquer au Président les gabegies pratiquées en France

Quelques propositions à court terme : interdire toute manif, augmenter tous les salaires de 20% en dessous de 1500 €, imposer des formations aux chômeurs, retarder l’âge des retraites, lutter contre l’absentéisme, augmenter le risque individuel sur la santé, fermer toutes les agences publiques qui ne créent pas de valeur, faire financer les dépenses militaires par une Europe de la Défense, lutter plus efficacement contre l’évasion fiscale (je paye l’ISF en France), simplifier les mesures de protection sociale, réduire les dépenses de fonctionnement de l’Etat et des collectivités locales (supprimer des couches au lieu d’’en ajouter) et surtout… faire taire les media qui soufflent sur les braises.

Liste non exhaustive quand on a des idées

Il y a des tas de choses à faire pour dynamiser ce pays mais encore faut-il avoir les bons pour le faire

Salutations

Ce mail sera, comme les précédents, affiché sur mon blog. Votre silence est assourdissant. Il ne s’agit pas d’organiser des fondues !

Je demande que ce texte soit forwardé à l’Elysées. Là vous aurez fait preuve d’un peu de valeur,

J’ai honte de ce que je vois et mes amis suisses ne comprennent pas

Jacques Pansard

Correspondances au député Son-Forget et au Président Macron

Bonjour M le Député

Vous n’avez pas jugé bon de répondre à mon dernier mail sur la politique européenne du Président. Dont acte…

Au journal de 13h je vois une image sidérante de la place de l’Etoile !

Croyez-vous vraiment qu’il s’agisse d’une manifestation ? Non c’est un paysage de guerre civile qui doit choquer le monde entier !

C’est une honte de voir comment le Président conduit ce pays.

Il est temps de réagir fermement en décrétant la loi martiale et en contrôlant le pouvoir toxique des media

Rangez votre démocratie au rang des oubliettes

Il faut un pouvoir européen fort face à tous ces adeptes du côté obscur de la Force. Un Front Européen qui imposera un système politique fort pour guider tous ces troupeaux de gnous vers un schéma nous permettant de résister aux Trump et Cie

Je réitère mon vœu de m’entretenir avec le Président

Salutations

Jacques Pansard

 

M le Président

J’ai voté pour vous en 2017 et vous ai fait parvenir à l’époque  mon livre Désir d’Europe, étant un Européen convaincu. Réponse aimable de votre DirCab.

Voici déjà quelques semaines je me suis plaint auprès de mon député, Joachim Son Forget, à propos de votre politique européenne. pas de réponse Aujourd’hui je vois Paris en état de guerre civile et j’écris à nouveau à Son-Forget sans retour. J’appelle le Ministère de l’Intérieur, çà ne répond pas, J’appelle l’Elysée , on me coupe la communication après m’avoir dit de vous écrire.

Je sais que cela tombera entre les mains d’un fonctionnaire lambda mais qui ne tente rien:…

J’avais foi en vous mais hélas vous conduisez le pays en état de guerre civile, laquelle chauffait déjà avec vos prédécesseurs.

Il ne faut pas céder mais faire preuve d’autorité très forte face à ces troupeaux de gnous. Il est inadmissible de saccager la tombe du soldat inconnu et de piller Le pays est en crise profonde et la loi martiale s’impose.

Construisez une Europe forte et autoritaire pour guider ces ignares qui sont du côté obscur de la Force. On ne peut pas laisser Trump et les Chinois piller la première économie mondiale!

Je vous conseille de mieux contrôler les media qui promeuvent ces mouvements

Je suis binational franco-suisse mais voir la France relayée ainsi sur les media étrangers me révulse J’ai sollicité un entretien avec vous auprès de mon député (sans réponse évidemment) car vous êtes mal conseillé par tous ces politicards de bas étage. Vous valez mieux Cordialement

Jacques Pansard

 

Notre Dame des Landes : conseil au Président

E n Janvier prochain le Président Macron décidera du sort de ce projet quinqua génère. Le risque politique est fort dans une France  à la recherche d’une restauration de valeurs partagées. Hélas Johnny ne peut pas tout!

Deux options réalistes s’offrent à M. Macron :

  • l’option “girondine”, inspirée du modèle Suisse, consistant à organiser un referendum populaire crédible, à l’échelle de la région, en s’appuyant sur le dernier rapport remis ce 13 décembre. Il faudrait informer correctement les électeurs en mettant ce rapport en ligne et en leur adressant (comme c’est le cas en Suisse) une note de synthèse de quelques pages. On laisserait ainsi décider le peuple concerné dans l’esprit d’une décentralisation du pouvoir mais est-ce vraiment la culture Française ??
  • l’option “jacobine” privilégiant le pouvoir de Paris, consistant à renoncer à cette chimère d’aéroport dispendieux pour privilégier un agrandissement de “Nantes Atlantique” dimensionné aux besoin locaux. Un aéroport international à 2h de TGV de Roissy serait un gaspillage des deniers publics. En revanche, au liu de leur verser 300 millions de dédit, on devrait mobiliser les équipes de Vinci sur un projet d’aménagement de la ZAD pour en faire un laboratoire de vie écolo respectueux des principes de notre République (pas de squat, paiement des impôts, etc.)

Renvoyons M Herault et ses petits camarades jouir de leur retraite puisqu’ils n’ont rien fait en plus de 2 ans pou s’attaquer au problème.

Si M Macron se veut le héros de la protection de la planète c’est l’option 2 qu’il choisira.

 

La fiscalité en France, voilà ce qui excite les journalistes !

Changement de l’assiette de l’ISF, taxation des yachts et des lingots d’or, “flat tax” sur les revenus du patrimoine, hausse de la CSG considèrè comme “impòt magique”… tout y passe dans les émissions de type “Les experts” sur BFM, “C dans l’air” et autre LCI. A bas les riches et vive l’Etat !

Heureusement une majorité croissante de Français se lasse du discours de ces journalistes et de leurs “Experts” défenseurs d’un système dépassé. Ces Français ont décidé de devenir des citoyens responsables de leur avenir avec l’impulsion de leur nouveau Président.

Il faut restructurer le système fiscal Français en s’inspirant du modèle Suisse, lequel repose sur une assiette large à des taux modérés, qu’il s’agisse de l’impot sur les revenus ou sur la fortune, avec une TVA à 8% qui ne freine pas la consommation. Il faut mettre fin è toutes ces niches fiscales instaurées en d’autres temps pour un système lisible, égalitaire et stable. Seule condition pour faire revenir les grosses fortunes!

Vers la fin des Etats Nations ?

La tentative de recherche d’indépendance de la Catalogne réussira-t-elle ? Pas sur à court terme et pourtant elle initie une lame de fond qui recomposera l’Europe de demain.

Voici ce que j’ai écrit en 2013 dans mon livre “Désir d’Europe ” ;

“Le concept d’Etat Nation associe un mécanisme politique à une communauté d’individus qui se considèrent réunis par des données identitaires communes, notamment la langue. La nation européenne n’existe pas. Cette idée a été dévoyée au XXème siècle par des discours d’extrême-droite justifiant par exemple l’alliance entre fascistes italiens et nazis allemands.  L’Europe n’est pas un socle culturel, c’est une organisation adaptée au monde du moment. Dans un contexte international multipolaire, où l’anglais est incontournable, où les races se mélangent, les organisations politiques efficaces transcenderont le concept de nation. Mais comme tout n’est qu’impermanence, il faudra peut-être imaginer d’autres modèles dans quelques générations…[1]

 En revanche l’Etat européen peut parfaitement fédérer plusieurs nations, elles-mêmes édictées ou non en organisations politico-administratives.

Il existe 2 grands Etats Nations en Europe, l’Allemagne et la France. L’Etat Allemand s’est construit assez rapidement sous l’impulsion de Bismarck pour renforcer une puissance économique et militaire de plusieurs « länder » qui parlaient la même langue. La nation allemande préexistait implicitement. L’Etat Français s’est constitué plus lentement pour les mêmes raisons militaires et économiques, puis a forgé la nation française, sous l’emprise de pouvoirs forts (Philippe le Bel, Louis XI, Louis XIV, la Révolution, l’Empire).

 La Belgique et le Royaume-Uni ne sont pas des Etats Nations au sens où on l’entend habituellement. On peut même se poser la question pour l’Espagne et l’Italie. Ce n’est pas un problème pour l’union européenne. En Suisse, les cantons de Fribourg, de Berne ou du Valais sont des Etats composés de différentes communautés culturelles et religieuses.

 Enfin il existe des Nations dépourvues de statut politique souverain. C’est par exemple le cas de la Catalogne, du Pays basque, de la Flandre ou de l’Ecosse[4].

 S’il doit désormais s’habituer à vivre dans une organisation politique supranationale, l’individu recherchera une communauté plus proche de ses gênes afin de conserver des repères. Soyons quelques instants iconoclastes ! Pourquoi ne pas s’inspirer de cette carte des nations régionales pour un redécoupage plus moderne et plus stable de l’Europe politique au niveau inférieur de l’Union ? On éviterait peut-être bien des chamailleries en Corse, en Ecosse ou en Belgique. Il existe déjà aujourd’hui le concept d’Euro région, entité transfrontalière dont les compétences se limitent à celles des collectivités locales qui la composent. On en dénombre une soixantaine. L’Europe du XXIème siècle ne demande qu’à se recomposer.”

L’Europe n’interviendra pas dans la volonté d’émancipation des Euro-régions car il s’agirait dûne déstabilisation profonde du statut quo. Et pourtant c’est le sens inexorable du vent!

 

 

 

De profundis

Les derniers mois ont bouleversé bien des choses en France. Nous apprenons aujourd’hui la mort du RSI, un organisme qui a couté cher aux travailleurs indépendants (j’y ai cotisé durant 12 ans) pour une qualité de service déplorable. Paix à ses cendres!

On dénombre aussi parmi les victimes du Macronisme le PS, les LR et même le FN. Espérons que la France Insoumise rejoindra vite cette cohorte avec la CGT dont le leader ne connait rien du monde de l’entreprise.

M Vauquiez n’a toujours pas compris le nouveau modèle politique qu’ont choisi les électeurs : la fin du clivage droite / gauche que nous prédisions depuis des mois, le fonctionnement de l’opinion en réseaux configurés selon les problèmes à résoudre, le projet Européen seule alternative viable à un monde multipolaire dans lequel il conviendra d’être fort pour maîtriser les Trump et autres Kim Jung Un. Quand on pense que ce Monsieur a étudié ä l’International School de Berne !

Bon courage M le Président Macron! La France du 21eme siècle vous soutient !

Le camp Fillon fait le sourd aux propositions “honnêtes”

Voici 2 mails adressés à Mme Cayeux, Sénateur Maire de Beauvais restés à ce jour sans réponse:

28 janvier 2017
Madame,
Quel courage d’avoir accepté de venir défendre F Fillon ce samedi soir ! Hélas vos propos ne m’ont pas convaincu alors que je suis de votre bord. Vous et vos camarades défendez la légalité de la situation, ce que personne ne conteste, alors qu’il s’agit d’éthique !!
Je réitère auprès de vous ce que j’ai communiqué sur Twitter, LinkedIn… à savoir que, pour sauver sa candidature si mal conseillée, Fillon doit faire un don de 500000€ à une association caritative de son choix.
Je suivrai votre meeting de demain pour voir si les 13000 visiteurs annoncés sont bien là !
Si tel est le cas ils ont bien peu de scrupules !
Cordialement
PS Votre site comme celui des Républicains ne permettent pas d’adresser des mails. On ne peut pas tout dire en 140 caracteres sur Twitter

19 février 2017
Madame le Sénateur
Je vous ai déjà adressé 2 mails restés sans réponse…
Peut-être que votre assistant parlementaire n’est pas assez bien rémunéré pour vous relayer les messages qui vous sont destines.
Vous sembliez pourtant avoir un peu de temps pour me répondre puisque vous  assistiez à l’émission insipide de ce soir sur BFM avec un certain M Chartier qui a reflété la fragilité de votre camp retranché derrière des barricades de suffisance
Il a été heureusement remplacé à l’antenne par Gérard Colomb qui semble un peu plus convaincant sur le projet d’une France remodelée.
Ancien jeune Giscardien, ancien du RPR je vais savourer votre déroute puisque vous ignorez les conseils de la base de vos électeurs potentiels
Heureusement pour vous le Sénat vous permettra de survivre
Salutations

Le filon de Fillon

Mail adressé le 26 Janvier à Mme Claudine Schmid, député des Français résidant en Suisse

Madame la Député
Je remercie d’avance votre assistant parlementaire de vous transmettre ce message
Sans vouloir faire de généralisation je vous fais part de mon écœurement concernant les comportements d’une partie de la classe politique Française. Je le dénonce dans mon blog depuis des mois.
J’ai cherché à envoyer un mail à F Fillon mais c’est impossible aussi ai-je Twitté et Linkedinisé pour faire connaitre mon opinion à savoir que M Fillon est grillé s’il ne verse pas 500000€ à une œuvre caritative au plus vite
Je suis de votre bord mais je vous affirme que je ferai mon possible pour lutter contre son élection si tel n’est pas le cas !
Il faut mettre un terme ä cette république bananière dont profite certains politiques et media
Vous savez qu’en Suisse cela ne passerait pas ainsi, pas plus que dans les pays Scandinaves
Je vous remercie de transmettre ce mail à F Fillon qui est vraiment très mal conseillé et avec lequel je suis prêt à échanger.
J’attends sa déclaration de ce soir pur aller plus loin. Cordialement

Réponse reçue le 27 Janvier

Monsieur,
Votre message sera remis au QG de M. Fillon.
Bien cordialement,
Claudine SCHMID
Député des Français de l’étranger

Réponse à la réponse

Merci Mme la Député
Comme dirigeant d’entreprises de conseil depuis 1987 j’ai découvert hier soir que j’aurais pu rémunérer mon épouse 7000 € par mois pour échanger avec elle le soir sur mes préoccupations professionnelles, ce que je fais encore régulièrement et gratuitement.
J’invite tous les Chefs d’’entreprises à faire comme M Fillon !
Pour ce qui me concerne il est « out » et je soutiendrai le vote Macron sauf s’îl rembourse ! Cette opinion a été partagée ce soir sur LCI par un pro de la comm politique
Bien cordialement à vous

Mail adressé à MM Soumier et Doze (BFM Businesss)

MM Soumier et Doze vous abordez ce matin un des problèmes majeurs en France : le système de protection sociale !

On devrait enfin arrêter de faire payer par les entreprises que vous défendez toute la médiocratie du pays

  1. Certes il faut des syndicats mais à condition qu’ils soient financés par cotisation fiscalement déductible. Les adhérents paieront parce que ces organismes « créeront de la valeur »  dans la représentation du monde du travail pour le faire évoluer dans le bon sens
  2. La couverture maladie doit être une assurance individuelle (avec des organismes privés ou une SS publique qui peut perdurer) avec seule une solidarité contrôlée payée par l’impôt
  3. L’Unedic doit aussi fonctionner comme une assurance financée par salariés et employeurs : L’aide à la recherche d’emploi devrait être privatisée avec paiement au résultat par l’impôt
  4. La formation professionnelle pourrait être fusionnée avec la Recherche d’emploi dans un service global « Employabilité»

Tout çà a déjà été écrit mais mieux vaut tard que jamais pour que les media s’en emparent